1.jpg
 
8.jpg

eXP

Pavilion of Morocco for the World's EXPO 2015 "Expo Milan" - Milan, IT - Ministère de l'Agriculture du Maroc - 1300m² - 7.2M€ - 2015

 

FR //

Pour répondre au thème de l’exposition universelle « Nourrir la planète », nous avons considéré que la contribution du Maroc devait porter sur la notion de ruralité, comme méditation sur l’équilibre entre la ressource, le territoire, la rareté et la matière. Le pavillon, entièrement construit en terre crue, s’inscrit dans l’ensemble de ces rituels. Nous avons dû acclimater et réinventer ces méthodes pour permettre la réalisation de cet ouvrage dans des conditions climatiques radicalement différentes. Un dialogue s’est alors installé avec les cultures constructives en terre du nord de l’Italie. L’expérience du pavillon du Maroc devait être la plus juste et la plus réelle possible, la moins déconnectée, la moins aseptisée. Le bâtiment crée son propre climat sans être conditionné, l’inertie seule de la terre atténue les températures. Le pavillon organise dans sa longueur une traversée géographique du territoire, du détroit et de la méditerranée jusqu’au désert du grand sud.

ENG // 

Referring to the materiality and sensuality of rural construction in Morocco, the Pavilion of Morocco presents a contemporary reinterpretation of traditional earthen structures. Adobe blocks are placed within enormous pre-fabricated wooden panels which are mounted onto a wooden frame. This method adapts the use of traditional materials to industrialized construction methods. At the end of Expo Milan, the building will disappear back into the earth; the abode will disintegrate and the wooden panels will be dismantled and re-used. Responding to the Expo’s theme, « Feeding the Planet », the pavilion focuses on the notion of rurality and the diversity and richness of its territories. Stretching the entire length of its site from north to south, the pavilion leads the visitor on a metaphorical journey through the country from the Mediterranean to the Sahara, highlighting the agriculture and traditions specific to each region. The building attempts to relay an experience of the country rather than the image of the country.

 
 
2.jpg
 
3.jpg
 
4.jpg